L’islande

Un mois à travers l’hiver Islandais

Lors de ma seconde balade en Islande, je me dirige vers le sud de l’île. J’ai en tête d’aller à la célèbre plage de sable noir avec des rochers en forme d’escalier. Sur mon chemin, je suis tombée sur des endroits inattendus. Cette journée fut forte en nature et en découverte. Le plus pratique est, selon moi, de s’y rendre en voiture afin d’être entièrement libre de vos mouvements et de pouvoir vous arrêter quand bon vous semble.

La forte conservation de la nature rend celle-ci très sauvage, pour notre plus grand plaisir. Ici pas besoin de payer pour admirer la beauté de la terre à l’état pur. Il y a peu de voiture sur les routes et peu de maison à l’horizon.

Sur la route numéro 1 en direction de Vik, j’effectue un premier arrêt à la cascade de Seljalandsfoss. Cette chute d’eau visible depuis la route est impressionnante. Certes, il y a des touristes autour mais elle n’en reste pas moins très agréable et incontournable je dirais.

Par la suite, je fais un détour par la plage de sable noir de Sólheimasandur (autre que celle que je souhaitais au début). Après 3,5 km de marche en direction de la plage de sable noir. C’est un plaisir de se balader avec en arrière-plan les glaciers.

La vue est splendide. Un peu avant la plage, on arrive sur la carcasse d’un Douglas DC-3 en plutôt bon état. Ce fameux avion de la flotte américaine avion est là depuis 1973, heureusement il n’y a pas eu de mort lors de l’atterrissage forcé.

Quelque pas plus loin se trouve la plage de sable noir. Une vraie merveille. La mer est déchaînée. La mousse des vagues vient enlacer le sable noir donnant un effet paisible à l’endroit. Je suis restée un long moment sur place, à observer le spectacle, la magie du paysage.

Article précédent
Le sud de la Suède
Article suivant
Chez les Mushers en Laponie Suédoise.

Mes autres articles

Menu