Road trip en pays celtique : l’Écosse

DU SUD AU NORD EN PASSANT PAR L’OUEST

Qui n’a jamais rêver de faire un Road trip dans des paysages à couper le souffle ? La musique à fond dans la voiture, une carte à la main, l’appareil photo dans l’autre. Voici un article qui vous permettra de rendre tout cela possible sans pour autant avoir à passer des heures à préparer.

Tout d’abord, il faut savoir que l’Ecosse est l’un des pays où le camping sauvage est autorisé ce qui facilite beaucoup les choses, surtout d’un point de vue financier. Il y a toutefois quelques règles à respecter (cf article sur le camping itinérant dans les pays Scandinaves).

Les principales règles :

  • Etre à au moins 100m de la route.
  • Ne pas être visible depuis la route (mais surtout des maisons)
  • Respecter la nature

Dans la réalité, il est parfois compliqué de trouver un endroit non visible de la route mais cela ne semble pas être un problème finalement.

Jour 1 – De Edimbourg au Loch Lomond

La première étape de ce voyage est le Loch Lomond ainsi que le Loch Katrine situé à 2h de Edimbourg. La distance reliant ces deux endroits n’est techniquement pas grande cependant les routes dites « single track road » (routes étroite) ralentissent considérablement la vitesse de conduite. Des emplacements le long de la route permettent de céder le passage.

Le Loch Katrine est un lac assez grand avec une jolie balade le long. Il est possible de prendre un chemin de randonnée qui monte sur une des montagnes adjacentes au Loch donnant une magnifique-vu sur celui-ci.

Le Loch Lomond possède de petites plages de galets sur ses rives permettant de se détendre face à un super paysage.

Informations : Beaucoup de parking en Ecosse sont payants afin d’éviter d’être envahies par les camping-cars. Cependant, les parking le long des routes sont souvent gratuit.

Où dormir ? Cette région étant protégée, il n’est pas possible de dormir sur les bords. Cependant il reste une bonne partie disponible pour votre tente.

Jour 2 : Glen Coe

Début du voyage dans les Highlands Ecossais direction Glen Coe. IL s’agit non seulement d’une très jolie route au milieu des montagnes mais d’un lieux très prisé des réalisateurs de film.

De nombreux parking sont disponible le long permettant l’accès aux chemins de randonnée dans les montagnes. Celle que nous faisons (nom randonnée) longe une cascade jusqu’à son sommet. La vue du haut vaut largement la montée (si vous êtes chanceux comme nous peut-être rencontrerez-vous des rênes).

Informations : Les Visitor center sont l’endroit parfait pour avoir des informations sur la région (camping sauvage, visite, parking…) Les Ecossais sont très aimables et toujours prêt à aider.

De plus les Highlands sont très présent dans de nombreux films tel que Harry Potter, James Bond ou encore Brave Heart (Cf. article « sur les traces d’Harry Potter & Co)

Pour finir cette journée, c’est direction Kinlochleven que nous partons (présent dans Brave Heart).

Où dormir ? De nombreux emplacements le long du loch entre Glencoe et Ballachulish se prêtent parfaitement au camping sauvage. Vous en trouverez sans difficultés entre Kinlochleven et Callert notamment.

Jour 3 : Glen Nevis et Fort Williams

Départ en cette troisième matinée direction Fort Willians. Cette petite ville dans l’ouest des Highlands est situé sur les rives du Loch Linnhe. Elle est petite mais fort agréable. IL y a de nombreux magasins, restaurants ainsi que les joueurs de corne muse dans les rues.

Non loin de là se trouve la vallée de Glen Nevis. Il y a notamment Ben Nevis, qui est le plus haut sommet du Royaume Uni (présent dans Brave Heart) ainsi que les lower falls et la célèbre Steal WaterFall (observable lors des matchs de quiddith dans Harry Potter).

Astuce : Pour accéder au parking des Steals WaterFalls, aller jusqu’à celui de Lowerfalls puis continuer jusqu’à la fin de la route (single track road).

Où dormir :  Il est possible de trouver sur les berges du Loch Eil, notamment de l’autre côté de Fort Williams, entre Blaich et Achaphubuil. Nous avions trouvé un endroit le long du lac sous un arbre, bien que au bord de la route (pas beaucoup de passage cependant).

Jour 4 : De Glenfinnan à Eilean Donan Castle

Départ tôt le matin pour une journée bien remplie. Le premier arrêt est Glenfinnan, son viaduc ainsi que son monument. De là, vous pourrez observer le célèbre Jacobite train ou Poudlard Express (Harry Potter) passer sur le viaduc ou encore voir le monument en l’honneur des combattants lors de la rébellion des Jacobites en 1745. Il y a également une jolie vue sur le Loch Shiel (un des principale Lac de Pourdlard dans Harry Potter).

Direction Mallaig en passant par le Loch Eilt ainsi que le Loch Morar. Puis après 2 heures de routes, le dernier arrêt est le Eilean Donan Castle que beaucoup connaissent comme le château de James Bond. La vue depuis le château est plutôt pas mal.

Où dormir ? Nous avons décidé de dormir sur l’ile de skye (en direction de Elgol. C’est proche de Kilmarie, en face d’un Lac et de montagne que nous décidons de nous poser pour la nuit. Il n’y a dans ce coin aucun problème à trouver où dormir.

Jour 5 : l’Ile de Skye

Après une nuit agité sous la pluie et le vent, on part explorer cette magnifique Ile. Le premier arrêt est Elgol. Ce n’est pas une ville mais plutôt une belle vu sur l’océan et les montagnes. Puis on remonte direction la Distillerie de Talisker (10 pound la visite avec dégustation. Il y a sur la route un point d’arrêt sympa au niveau de Sligachan. Cascade, montagne et petit randonnée au rendez-vous.

Par la suite, on part encore plus au nord pour rejoindre le très célèbre Nest Point ainsi que Claigan (ou Coral Beach).

Où dormir : Après beaucoup de route et de découverte en cette journée, nous décidons de s’arrêter à Portree dans un camping (9 pound par personne en tente). La ville est très jolie, coloré et assez vivante comparé à tout ce que nous avons pu voir depuis le début de ce road trip.

Jour 6 : De Skye à Torridon, la route du nord

Il s’agit de la plus belle découverte de ce voyage. La route pour arriver à AppleCross est magnifique. Il s’agit d’une single track road montant entre deux montagnes pour finalement aboutir sur un panorama sublime sur l’océan l’ile de skye et l’ile de Lewis. Il s’agit là d’un spectacle à couper le souffle que je n’oublierai pas. De même la route de la côte jusqu’à Torridon est incroyable.

Le dernier stop de cette journée est Gairloch, une petite ville en bord de mer. A vous les balades sur le sable, les pieds dans l’eau et les petits ports de pêche.

Où dormir :  C’est sans aucun doute l’endroit le plus beau où nous avons planter notre tente. Pour les moins aventureux, il y a un camping vu sur la mer (payant). Pour les autres, prenez la route direction les terres (vers Melvaig). Le long de celle-ci, vous trouverez de nombreuses possibilité de vous garer pour planter votre tente seule au monde face à la grandeur de l’océan. Pour moi, le meilleur spot est sans aucun doute à la toute fin de cette route, près du phare. Vous y serez vraiment seul (avec quelque moutons), juste le son des vagues sur les rochers. Un vrai petit coin de paradis.

Jour 7 : Inverness et Stirling

Le dernier jour de notre périple est déjà là. La première étape est la ville d’Inverness, sans aucun doute la ville la plus grosse que nous ayons vu depuis notre départ de Edimbourg. Le château surplombe la ville comme une forteresse protégeant les habitants. Il est aussi fort agréable de se balader le long de la rivière traversant le centre. De nombreux magasins sauront ravirent les amoureux de shopping, et de multiples restaurants plairons aux bon vivants. Direction Stirling où notre périple s’arrête. Un article sera dédié à cette ville aussi belle que surprenante, et surtout pleine d’histoire.

Vous voulez plus d’informations sur les lieux où planter la tente, sur d’autres lieux où se balader ou encore sur le budget de se road trip et d’autres conseils (détails de l’itinéraire emprunter…) ?

Article précédent
Faire du Bivouac dans les pays Scandinaves : Mon expérience en Finlande !
Article suivant
Le sud de la Suède

Mes autres articles

Menu